05 mai 2009

Les surveillants de prison en colère en France !

La majorité des prisons françaises restent la honte de la nation, pour leurs conditions inacceptables, au regard du respect des droits humains fondamentaux.

Alors que les prisons françaises sont reconnues comme vétustes pour beaucoup d'entre elles, largement surpeuplées (ex : la prison de La Roche sur Yon, la plus vétuste de France, occupées à 280% de prisonniers !), que le nombre de suicides de prisonniers, comme de suicide de gardiens de prison (10 depuis le début de l'année 2009 !), les trois syndicats de gardiens de prisons viennent de décider de se mettre en grève, ce lundi 4 mai 2009, n'obtenant aucune amélioration notable à leurs conditions de travail, de la part du Ministère de la justice.

Cette situation déplorable dans nos prisons, s'est bien sùr accrue avec la politique sécuritaire et répressive de Nicolas Sarkosy, alors que les accompagnements nécessaires en nombre de personnels pénitentiaires compétents, n'ont pas été réalisés et qu'aucune action de réinsertion, digne de ce nom, ne peut plus être menée dans les conditions actuelles.

Pour moi, enfermer des personnes en prison, quelque soit la durée de leur peine, sans aucune action efficace de rééducation, de soignement, de réinsertion, est un non sens et procède d'une attitude d'autruche, indigne d'une société civilisée, qui ne peut que rendre tous les prisonniers totalement non réinsérables dans la société, au terme de leur condamnation, participant ainsi à un cercle vicieux d'accroissement permanent du nombre de détenus en prison.

Toutes les personnes violentes, et de plus condamnées pour des actes délictueux au regard de la loi, sont potentiellement, pour moi, des malades qu'il convient de soigner, pour qu'ils ne reproduisent pas des actes délictueux, mais deviennent des individus équilibrés, respectueux, de futur citoyens respectables, ayant juste eu un écart de comportement justement corrigé.

La seule réponse valable à la violence est l'amour, qui est la carence essentielle des personnes qui se trouvent condamnées et emprisonnées. Leur apporter de l'amour, par une attention spécifique à leurs besoins, par une compréhension de leur manque, par une écoute et une réponse adaptée, est la seule manière de remettre ces personnes dans le chemin de la citoyenneté, de l'estime de soi, de son respect et de celui des autres.

Tout autre comportement est pour moi une violence qui est opposée à ces personnes, selon la règle antique du "Oeil pour oeil, dent pour dent", qui n'a jamais solutionner aucune situation de violence, mais renforcer la violence existante.

Fronton_Prison


Commentaires sur Les surveillants de prison en colère en France !

    Programme construction de prisons en France

    Pour éclairer l'article ci-dessus, 13.200 places de prison sont programmées à être construites, d'ici 2012. 20 nouveaux établissements seront construits et 13 anciens, parfois de + 200 ans, seront fermés. En 2008, 3.000 places ont été créées. En 2009, 5.000 places seront créées, concernant 9 établissements, avec ouverture tous les 2 mois. Ce programme général porte sur 1,5 Milliards d'euros, à raison de 110 milles euros pas cellule, incluant la part concernant bibliothèque, stade, ateliers, parloir...
    La France consacre le moins d'argent, des pays développés, à son système pénitentiaire, qui revient à 77 euros par jour et par habitant.

    Posté par Jacou, 05 mai 2009 à 18:18 | | Répondre
Nouveau commentaire